Quand j’ai senti mon fils m’échapper…

23 Jan

Notre fils est un enfant sage…. mais non je ne me la raconte pas, demandez aux grands-parents et à la maitresse 😉

Il n’est pas parfait hein!! Mais il est vrai qu’il est d’un tempérament calme… enfin ça c’était avant…. Il y a plus d’un an, il a totalement changé d’attitude à la maison et uniquement à la maison! Heureusement d’ailleurs qu’il ne le fait pas à l’extérieur sauf que nous ne sommes pas crédibles et les gens ne nous croient pas et pensent que l’on exagère!

Martin a commencé l’école en septembre 2012 soit un mois après la naissance de sa soeur… On a donc pensé, longtemps et à tord, que Louise était la cause de son mal être , de ses caprices incessants, du fait qu’il nous poussait toujours plus dans nos retranchements, qu’il essayait de nous faire craquer avec ses remarques désobligeantes et blessantes comme l’incroyable: « Maman je t’aime plus, je veux que tu partes! » ou bien « j’aime pas ma soeur, je veux être le seul enfant »

Tout ceci était assez explicite n’est ce pas?! On a pensé qu’il était tout simplement jaloux et il l’était surement un peu!

Cela a duré pendant des mois… tous les jours… On a envisagé d’aller voir un pedopsy enfin surtout moi, car en étant tout le temps avec lui, je me sentais perdue, dépassée et démunie devant ce petit garçon que clairement je ne reconnaissais pas/plus!!! Nous étions exclusivement dans une relation conflictuelle! On a essayé de privilégier des moments rien qu’avec lui, de discuter encore et encore pour faire sortir ce qui n’allait pas mais en vain… Je ne savais plus comment faire avec lui et lui ne savait plus comment se comporter avec nous…

Et puis le temps est passé, les grandes vacances d’été sont arrivées (oui ça a duré toute l’année scolaire!) et notre fils s’est calmé… moins de caprices car moins de fatigue aussi… On a donc attribué ce changement de comportement à l’école et au fait qu’il y respecte tellement les règles, qu’il est tellement discipliné que lorsqu’il en sort, il « explose » littéralement à la maison!! Parce que, ne nous voilons pas la face, l’école change nos enfants, c’est une réalité 😉

MAIS en réfléchissant bien, j’ai vécu, à la même période, de mon côté et sans vraiment m’en rendre compte jusqu’à maintenant, un grand bouleversement!!

Effectivement, avec la naissance de Louise, j’ai eu l’impression de « perdre » mon premier bébé, de le voir grandir d’un seul coup et ainsi de ne plus pouvoir le retrouver comme avant…

Ce n’était plus LUI le bébé et je me suis sentie perdue dans ce que je ressentais… Non pas que je l’aimais moins, je n’ai JAMAIS eu de doutes sur l’Amour que je lui porte (ouf Dieu merci!!)  mais notre relation avait indéniablement changé et je n’arrivais pas à retrouver nos liens d’avant… Mon tout petit n’était plus LE tout petit, il avait tellement grandi en quelques semaines, il était devenu GRAND FRERE et indépendant!

Cela m’a rendu, je crois, profondément triste car en réalité la relation que j’avais avec lui n’existait plus et j’ai compris qu’il fallait que j’en fasse le « deuil » (non le mot n’est pas trop fort, c’est vraiment ce que je ressens!)

Il m’a fallu des mois pour réapprendre à le découvrir avec mes yeux de maman d’un GRAND et non d’un bébé et ainsi créer d’autres liens tout aussi forts mais différents! Et je trouve cela encore très perturbant aujourd’hui dans ma tête et dans mon coeur même si cela va beaucoup mieux et que l’on s’est enfin retrouvés!

Alors sûrement que mon fils a ressenti tout cela et mêlé à l’école et la naissance de sa soeur, il m’a tout simplement échappé… mais Heureusement l’Amour, lui,  ne change pas ❤

IMG_2868

Publicités

26 Réponses to “Quand j’ai senti mon fils m’échapper…”

  1. mamaeline56 23 janvier 2014 à 22:24 #

    Whaou, ce billet fait écho en moi… Ca me chamboule… J’en ai écris un, différent mais pas tant que ça, il y a quelques jours… Sur la crainte de voir le petit devenir grand frère… Je connais ces bouleversements, je connais les problèmes de comportement… Je le vis avec mon aînée, depuis l’arrivée de Mini justement. C’est seulement en te lisant que je me rappelle du nombre de fois où j’ai dit à mon mari « ça fait bizarre, elle devient une enfant, je voulais un bébé j’avais jamais percuté qu’elle deviendrait une enfant ».
    Et à côté de ce bébé qui devenait une enfant en même temps qu’une grande soeur, il y avait un tout petit bébé, un tout nouveau-né, le petit garçon.

    Je suis heureuse de lire néanmoins que tout s’est arrangé, que vous vous êtes retrouvés. Je me sens si loin moi encore, de ma grande fille…

    • isalouise2012 23 janvier 2014 à 22:28 #

      et moi ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir ressenti cela… ça n’a pas été facile de mettre des mots dessus, ça m’a pris beaucoup de temps avant de comprendre surtout!je crois que nous nous sommes retrouvés oui mais c’est tellement différent d’avant que ça en est encore déroutant… je pense qu’il me reste encore à faire du chemin à faire dans ma tête 😉

      • mamaeline56 23 janvier 2014 à 22:32 #

        Je comprends, je suis incapable de mettre des mots sur tout ça pour l’instant moi encore… Je crois qu’il y a des choses que je sais intérieurement, mais que je n’accepte pas tout à fait. En fait, l’âiné(e), on grandit avec, voire il nous fait grandir. C’est étrange. Merci pour ce beau billet, je comprends plein de choses, et je me sens moins seule aussi 😉

      • isalouise2012 23 janvier 2014 à 22:34 #

        Oui c est vrai tu as raison!! On grandit avec et par la force des choses et sans le savoir, il nous fait grandir aussi 😉 merci a toi copine ❤️

  2. Voilapapa 23 janvier 2014 à 22:42 #

    Très fort ton billet 🙂 Voilà une dimension que je ne connais pas.. Je saurai m’en souvenir 😉
    Que vous vous soyez retrouvés, c’est beau. Ça n’a pas dû être facile tous les jours (ou ce n’est pas facile tous les jours) mais avoir le courage de revoir ta manière de le voir, c’est beau 🙂

  3. conboudu 23 janvier 2014 à 22:47 #

    Qu’elle émotion !
    J’ai encore les larmes aux yeux en lisant ton billet car j’ai peur de l’arrivée de mon 2ème bébé tellement je suis fusion elle avec mon aînée,
    Je suis prise aux tripes et ne suis pas rassurée du tout en te lisant.
    Enfin, heureuse qu’aujourd’hui ça aille mieux pour vous. L’amour est us fort que tout.
    De gros bisous et merci

    • isalouise2012 23 janvier 2014 à 22:50 #

      Oups désolée ce n était pas l’effet recherché et SURTOUT ce n est pas le cas pour tout le monde 😉 heureusement! Il faut juste en avoir conscience et savoir que ce n est pas grave de ressentir cela et que les choses s ameliorent avec le temps et l amour ❤️

  4. madamezazaofmars 23 janvier 2014 à 23:00 #

    Très bel article et que te dire a part que j’ai vécu la même chose avec mon grand quand mon deuxième fils est né et qu’on y travaille toujours aujourd’hui, même si ça va beaucoup mieux

  5. lesideesdelaurea 24 janvier 2014 à 07:56 #

    Je suis contente que ça aille mieux pour vous 2 aujourd’hui, je ne suis pas encore dans cette vision là, mais j’y pense souvent, surtout quand on parle de bébé deuz, comment ma fille va réagir et comment moi je vais réagir :/.

    • isalouise2012 24 janvier 2014 à 18:02 #

      il faut partir en connaissance de cause et savoir que ça existe, je pense que ça aide 😉 moi je savais pas!!

  6. babymeetstheworld 24 janvier 2014 à 08:21 #

    J’avais pas pensé que ça pourrait se passer mais en y réfléchissant je pense que c’est quasi un passage obligé. forcément on voit son grand bébé différemment …

  7. Crevette d'ODouce 24 janvier 2014 à 09:03 #

    Wah ! Quel chamboulement. Heureuse que vous vous soyez enfin retrouvé. L’arrivée d’un petit frère ou petite sœur est une étape à franchir et pas seulement pour le ou les ainés. Joli récit.

  8. Mayan 24 janvier 2014 à 09:09 #

    Encore un très beau billet qui me parle au combien. Je crois que je suis en plein dans cette problématique, il est en pleine phase d’opposition, j’essaye d’y poser des mots depuis quelques jours pour faire une billet mais je crois que c’est trop tôt, j’ai pas assez de recul.

    • isalouise2012 24 janvier 2014 à 17:59 #

      oui ça m’a pris un an pour me rendre compte de tout ça donc effectivement je pense qu’il est important d’avoir du recul pour bien analyser la situation de « crise » 😉 courage!

  9. Ophélie 24 janvier 2014 à 09:09 #

    Aie!!! que c’est difficile d’être maman!!! c’est horrible en réalité! tellement dur!! Oui mes mots aussi sont fort , mais c’est aussi ce que j’éprouve! ce que tu viens d’écrire je l’ai parfaitement vécu avec mon trésor, ma petite fée, Laura, qui est une grande soeur, qui est une petite fille, une « grande » fille !! .. qui m’a échappé … glissé des doigts! et je sais qu’on a eu mal toute les 2!
    en réalité, être maman, pour moi, c’est avoir mal chaque jours!
    je refoule mes angoisses, mes craintes et mes peurs, pour leur laisser la liberté d’être une petite personne! .. d’apprendre l’indépendance, l’autonomie, d’apprendre à gérer leur propre pensée, émotion, sentiment, vision des choses … je les laisse m’échapper pour les guider uniquement!
    Mettre un bébé au monde, mettre un enfant au monde … c’est dès le premier jour, qu’on les laisse nous échapper !
    Il y a tellement de deuil dans la vie de maman! le premier jour de leur vie, où déjà ils ne sont plus uniquement « à nous »
    Puis, le jour où, pour ma part, ils ont cessé de prendre le sein!! (quelle douleur j’ai ressenti!!! quelle tristesse que de les sevrer!) pour prendre le biberon avec papa, papy mamy ..bref n’importe qui d’autre que maman!
    Puis le jour où ma fille m’a dit après être partie une semaine en vacance avec Papy mamy : « mais je peux rester encore »?!!!
    MON COEUR!!! il a tellement mal! et pourtant chaque petite chose me rend si fière de ce qu’elle est, de ce qu’ils sont!
    Elle est indépendant, curieuse, autonome, intelligente, consciente, pleine de vie, pleine de questions, pleine d’amour …
    J’ai mal parce que j’ai peur de ne plus être leur premier image, le premier plan de leur vision, et en même temps, je ne veux pas être cette premiere image! je veux qu’ils voient le monde, la vie, les détails! …. je suis très contradictoire dans mes sentiments!
    J’ai peur pour eux aussi, je veux leur indépendance, leur autonomie, leur montrer que je serais là pour les relever chaque fois qu’ils tomberont, parce qu’ils tomberont (AIIIIE!!!! )
    je veux les enfermer dans ma bulle pour les protéger de chaque jour que DIeu fait, mais NOOOON je ne veux pas les enfermer dans une bulle, je veux qu’ils grandissent, s’épanouissent et apprennent la vie auprès des autres!
    c’est douloureux d’être maman! une douleur que personne ne peut comprendre à part une maman!! c’est déchirant! je suis déchirée!
    Je les aime tant! Je n’ai plus de bébé, même mon petit Léo n’est plus un bébé maintenant et revendu son statut de GRAND!

    Je souffre encore du fait qu’ils n’aient plus de sucette ni de bibi (alors que c’est moi qui leur ai enlevé pour te dire!! ) mais quand je les vois, sur le canap, sans doudou ni sucette, parfois je ferme les yeux, et je retourne en arrière!! pourquoi leur ai je enlevé!!! ils étaient encore petit!! pourquoi je voulais tant leur enlever!!!!

    L’amour d’une maman est indescriptible!!

    Ils nous échappent, toute notre vie, un peu plus, et chaque fois, un nouveau travail se fait pour remodeler nos relations! …
    Je n’imagine même pas l’adolescence !! il ne vaut mieux pas se projeter lol
    Je prend ce que j’ai, ce qu’ils me donnent, on partage, on échange et je prend tout ce que je peux prendre du présent, car même si parfois je ferme les yeux pour resourire aux souvenirs je profite de chaque moment présent, car je ne veux pas en perdre une miette!!

    Bon j’ai été coupé plusieurs fois je ne sai spas si j’ai bien été clair .. tout ça pour dire, que je ressens la même chose, ou du moins ai je ressentis, car moi aussi, aujourd’hui je la vois … je veux dire, je la VOIS, je la VOIS, comme elle est, une jolie grande soeur, une grande (petite) fille … et je souris, et j’aime ça .. et elle m’aime encore! … hihi! (oui j’ai mis encore parce que des fois j’ai aussi peur qu’en grandissant, elle ne m’aime plus pareil :p ce qui revient à ce que tu avais dis, l’amour ne change pas … ce sont les relations qui changent :))

    Bon j’arrête jvais finir par m’embrouiller !!

    MERCI POUR CET ARTICLE
    Bisouss

    • isalouise2012 24 janvier 2014 à 17:58 #

      c’est rassurant d’avoir d’autres témoignages similaires ou presque 😉 merci pour ce commentaire! bisous

  10. cetaitcommentavant 24 janvier 2014 à 23:11 #

    très beau billet, très émouvant !
    Oui il est difficile pour un ainé de trouver sa place à la naissance d’un petit frère ou d’une petite soeur et il est tout autant difficile pour les parents de les voir grandir d’un coup, sur ce statut de grand frère et aussi de ne plus avoir l’exclusivité !
    Ce qui m’a le plus marqué à la naissance de ma deuxième…c’est l’entrée dans la chambre de maternité de ma « grande ». D’un coup, en pleine face, j’avais perdu mon bébé. Mon bébé avait pris 10 cm et 10 kgs en 1 nuit …

    • isalouise2012 27 janvier 2014 à 13:40 #

      Oui c est vrai face àun petit bébé nos ainés sont « immenses » à la maternité 😉

  11. madameliajuaparis 28 janvier 2014 à 14:37 #

    Quand j’ai lu ça, ça m’a beaucoup touché même si nous on vit le truc à l’envers! car en ce moment avec ma puce de 2 ans c’est compliqué. Elle a dit qu’elle ne voulait plus de sa grande soeur… En effet avant ma grande vivait en garde alterné entre chez son papa et chez moi mais depuis cet été elle est à 100% avec nous et la petite a du mal à s’y faire! Nous sommes ses parents à elle et elle a du mal à accepter de partager. Du coup elle est tout le temps en demande, très exclusive pour ne laisser aucune place à sa soeur. Et du coup multiplie les coups d’éclat pour se faire remarquer…
    Nous lui faisons actuellement un livre personnalisé (avec nos dessins et des collages) sur l’histoire de deux soeurs pour qu’elle puisse exprimer son ressenti et comprendre aussi qu’on a assez d’amour pour deux.

    • isalouise2012 28 janvier 2014 à 18:42 #

      très bonne idée ce livre perso!!j’imagine que ce doit pas être évident pour aucun de vous cette situation! bon courage en tous cas ma belle 😉

  12. mamengagee 31 janvier 2014 à 00:11 #

    C’est bete mais j’ai hate de découvrir toutes ces émotions contradictoires qu’on ressent à l’arrivée d’un 2ème bébé…

    Je suis contente que tu aies identifié les choses.
    Plein de bisous ma chérie. Tes bébés sont magnifiques. ❤

Laissez moi un ptit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :